claire de chavagnac brugnon

expos / textes d’auteurs

Commande publique :
Cinq Jeux d’eau pour « le Jardin des Arts » à Nontron (Dordogne), France, 2003

Commande privée :
Peinture murale (8×3.5m) pour la Fondation Paul Parquet, Neuilly sur Seine, France, 1993

Livres d’artiste :
Un près midi au bord de l’eau, L’Equilibriste 2002
Time waste the waiting and Poésie/Poetry, with poet Noreen Vignoles, 2002
Textes et dessins pour Paris/Damas: regards croisés, 2008

Expositions personnelles :

Galarie Audrey Marty, Amor ma plijadur, 2017Galerie Zeuxis, 2016
Galerie Audrey Marty, Impressions d’Asie, Saint Malo, 2015
Jos Joos Art and Design Gallery, Fault Lines, Brussels, 2015
Galerie Réjane Louin, Jour à jour, Locquirec 2014/2015
Chapelles St Laurent, Ligne de temps, Plouguerneau 2013
Galerie LdeO&CO Paris, Retour de Chine, 2013
Barnes International, Neuilly sur Seine, 2013
Jos Joos Art and Design Gallery, Brussels, 2012
Galerie FPL Royan, 2012
Galerie Le salon Français des Arts, Paris, 2010
Galerie 3F On the Way to Albuquerque, Paris, 2009
Sauveterre en Guyenne, Regards, 2006
Centre Culturel de Ty an Holl, Troncs Communs, Plestin les Grèves, 2006
Galerie le Pravda, Paris, 2003

Quelques expositions collectives :
AKROMA, Paris 2017
Abstract Project « 70 ans Réalités Nouvelles » 2016
Musée Géo-Charles Cent Papiers, Echirolles 2016
Prime MasterTeckningsmuseet, Laholm, Suède 2016
PAPER PARIS avec la Galerie Réjane Louin 2016
Grisy Code 2015
CAF.N 2015, Saitama-shi, Saitama-ken, Japon
CAF.N, Sendai 2014, Japon
Palazzo della Rocchetta  » omaggio a Ricardo Licata »2014 Ferrara, Italie
Sélection Comparaisons en Italie, avec Zamenhof- Art, Milan, Lecce, Venise, Italie 2012
Abstraction, trois artistes au Château Tallard, Tallard, 2012
Galerie Olivia Ganancia, 2012
Musée de Panjin et Musée de Hainan, 2012 Chine
Galerie associative Les Moyens du Bord Couleur, Morlaix, 2011
Galerie Réjane Louin 20 artistes les pieds dans l’eau, encres et dessins, Locquirec 2011
Jamie Gournay Gallery ,Windsor UK, 2011
Galerie Pascaline Mulliez Encres, Dessins, Œuvres sur papier, Paris, 2011
Galerie le Salon Français  Artistes au Féminin, Paris, 2010
Galerie Peinture fraîche, Paris, 2009
Musée d’art Contemporain, Chamalières 2009
Musée National d’art Contemporain, Damas, 2009
Galerie Artcour, Paris 2008
Ville de Noisy-le-Grand, Fontaines en scène 2008
Institut du Monde Arabe Paris/Damas : regards croisés, Paris, 2008
Château d’Eymet, Festival de la Faune et la Flore en Périgord Pourpre, 2006
Musée de la Prébandale, «  Multiple 3 » gravures et livres d’artiste, St Pol de Léon 2006
Musée de la Ceramica,  Salon international de la céramique contemporaine, Faenza Italie, 2003
Symposium international de sculpture en milieu naturel, Installation éphémère, Ouchamp, 2002
Musée d’Histoire Naturelle, 6ème Biennale Internationale de Sculpture, Paris, 2001
Carlin Gallery, Cratères, pièces en céramique, Paris, 2001
Musée d’Histoire Naturelle, Salon des Artistes Naturalistes, de Paris, 1998 

Foires internationales d’art contemporains :
Brussels Art Fair 2014, galerie Jos Joos, Belgique
Salon AAF Stokholms avec la Galerie Olivia Ganancia, 2012
Salon AAF Brussels avec la Galerie Olivia Ganancia, 2011, 2012
Affordable Art Fair, Amsterdam, avec la Galerie Olivia Ganancia, 2012
Galerie Pascaline Mulliez Art on paper, Bruxelles, 2010
Galerie Pascaline Mulliez Hot Art Fair, Bâle, 2010

Salons :
Grands et Jeunes d’aujourd’hui, Comparaisons, Les Réalités Nouvelles, Mac PARIS

 

TEXTES D’AUTEURS

Extrait de l’ouvrage monographique « claire de chavagnac-brugnon, au fil des jours »  aux éditions Livredart 2014

« …Claire de Chavagnac Brugnon s’est promenée en Chine, au Japon, en Inde, à New York, en Bretagne et ailleurs, toujours ailleurs, à tracer chaque fois autrement, à une autre température, avec les tons d’une atmosphère nouvelle, la résonance des lieux qu’elle a traversés ; ailleurs et donc doublement présent, revenue avec la faim d’un écrivain mais sans mot sur les traces du passé, dans l’intensité d’un acte de retour.
Outre les carnets, il peut s’agir de  rectangles de papier Canson, de feuilles, précieuses comme une étoffe antique ; de tableaux de toute taille, dont une série s’appelle « Mers intérieures ».
Sur un de ces tableaux, chose rare, une phrase : La toile est le cordon entre le dedans et le dehors. Ici, nous sommes happés par l’espace du dedans. On ne marche pas, on plonge dans la plénitude de la couleur bleue. Le rythme des toiles se décline au ralenti, le pouls du bleu battant sous l’eau…. »

« …Claire de Chavagnac Brugnon’s travels have taken her to China, Japan, India, New York, Brittany and elsewhere, always elsewhere, each time leaving a trace of a different temperature, her palette taking us into a new atmosphere, suggesting the way a particular place might resonate for her.  Each time she has returned with a writer’s hunger yet without words, retracing the trajectory of the past, with all the intensity of an act of return transfigured in the process of rendering the past present.
She might be using a sketchbook, rectangular Canson sheets, or paper with the weave of ancient cloth. There are also paintings of many sizes; among them a series named “Inner seas”. Unusually, a sentence is marked across one of these paintings: La toile est le cordon entre le dedans et le dehors, (the canvas is the cord between the inside and outside worlds). Here one is taken deep into the interior, diving down into the full intensity of the colour blue… »

 

Catalogue « Retour de Chine » 2012

The memories of our voyages pale alongside the sketches and notes scribbled in tattered journals. Rarely are those experiences further reflected upon. However, such meditations connect the mind with the senses and emotions, expressing deeper constructions of meaning: crowded hutongs, the locked portal in a gilded temple, the flurry of rain seen through a slow-moving train window ‑ ephemeral moments, and aspects of a reality difficult to describe.

Yet it is this deeper, interior journey that the artist has undertaken and captures in this new exhibition of paintings. The viewer, consequently, is invited as a participant to connect memories and meaning in a shared voyage. The artist aids us through brush strokes that illustrate movement; calligraphic gestures that evoke a word, a phrase or even an Oriental philosophical precept.

Christopher Brown


Les souvenirs de nos voyages émergent à la vue des croquis et notes prises jour après jour par l’artiste. Bien qu’aucune image ne nous renvoie directement à quelque chose de connu, elles ouvrent nos sens aux émotions et sensations qui permettent d’en comprendre et apprécier le sens profond: l’activité des quartiers hùtòngs, les lourdes portes closes d’un temple, la pluie battante sur la vitre du train en mouvement – moment éphémère, réalité d’un l’instant qui nous enveloppe.

Ce sont ces instants fugaces au long d’une journée que l’artiste saisit pour nous proposer cette nouvelle exposition. Le spectateur est invité à participer au voyage, aidé par l’écriture vivante et renouvelée qui n’est pas sans évoquer l’Orient dans sa philosophie.  

 

Texte catalogue Japon :

Le passage du temps, la mémoire du vécu, sa réalité spatiale dans l’Abstraction au sens chinois du terme -se laisser habiter par la nature pour pouvoir en restituer l’essence du bout du pinceau- occupent mes recherches depuis 2007.

« In the World in which I travel, I am endlessly creating myself. » – Franck Fanon

Chaque voyage que j’entreprends, temps de réflexion et d’observation, me permet d’affûter ma perception, propose de nouvelles réponses, élaguent le chemin, débarrassent du trop.

De retour du Japon, il m’a paru évident de prendre -pour la première fois depuis 30 ans- mon T et mon équerre, de travailler avec des voiles ou légères trames. Le raffinement, l’élégance, la justesse des rythmes dans l’architecture et l’art des jardins de ce pays ont imprimé en moi le désir d’un travail dans l’économie du signe, la recherche de la trace juste dans une lente maturation intérieure. Eviter la surcharge, comprendre l’espace, en restitué l’essence dans sa qualité de silence, dans la retenue des sentiments. L’économie des moyens, le choix des matières, la simplicité du geste, loin d’appauvrir sert la force de l’expression. La recherche de la lumière dans le pigment même, que révèle des jeux de superpositions élaborés, m’amène à expérimenter de nouvelles techniques dans la fabrication de mes couleurs, et la pose du signe sans repentir possible.

L’écriture se déroule sur la ligne, s’accroche à la suivante, devient trame comme flottante pour mieux accrocher le temps . L’oeuvre se tisse lentement au fils des jours.

 

Note de l’artiste extrait du catalogue 2013

My work has been focused on the spatial reality of memories, in terms of experience and the passage of time, since 2007.

Understanding a space, inhabiting it, rendering its essence with its emotional qualities and transcribing the emotions that emerge from that space, in the simplest possible way, form the basis of my approach.

The artistic means I use are basics signs composing a musical and rhythmical written dialogue. The choice of materials and the simple gestures serve to express powerful emotions. The light revealed by the pigment itself through elaborate overlays results from years of research and experimentation. The various coats laid on top of each other provide the deepness. They work independently yet combine to strike a balance between themselves. The rhythmic writing goes from line to line to become a floating weft that keeps the memory of Time.

The piece of art is slowly woven over the passing days.

November 2013